Le fond d’encrier inédit du mois d’octobre 2010

La voix de la rue !

Avec plus d’un million de personnes dans la rue pour s’opposer à la réforme du système des retraites, le peuple souverain ne suit plus la voie de ses élus. Nicolas Sarkozy avait prôné la rupture, une chose est sûre, il a tenu sa promesse !
Les tracts et les slogans envahissent les rues des grandes villes de France, tous plus virulents les uns que les autres.
Parmi ceux qui nous ont le plus marqués : « Remboursez la vaseline », « Les vieux dans la misère, les jeunes dans la galère », « Horreur, famine, pâtes-riz », « Métro, boulot, caveau », « Non au nain-posteur », « Travailler peut entrainer une retraite lente et douloureuse », « Le gouverne-ment », « Citoyen hors service », « Sarko, si tu ne vois pas la porte de sortie, tu vas la prendre dans la gueule »… Nous passerons, ici, les dessins et les appels tous plus ingénieux les uns que les autres.
Si on n’est pas vraiment sûrs de l’impact que cela aura sur le gouvernement, ce qui est certain c’est que le peuple, fort de son rassemblement, ne manque ni de verve, ni d’ingéniosité pour faire entendre sa voix. Eric Woerth et Nicolas Sarkozy ne sont plus très loin de gagner leur place d’ennemis publics N°1, ex æquo, de la classe populaire.

KanKr

Les commentaires sont fermés.